L’histoire commence avec quelques plants de houblon que le fondateur cultivait comme décoration dans son propre jardin. L'idée d'expérimenter le brassage d'une bière avec le houblon cultivé germa vite. La première bière fut brassée en 1998 dans une installation primitive. Le premier brassin de 10 litres fut une bière de type Spéciale belge. L'expérimentation continua et d'autres bières suivirent jusqu' en 2002, lorsque commença le brassage d'une bière de type blonde dorée. Cela survint 700 ans après la bataille des Eperons d'Or, qui eut lieu à Courtrai, à deux pas de la brasserie. Une première version de la Goedendag était née, et d'autres suivraient encore, avec une recette chaque fois améliorée et perfectionnée. Cette bière puissante est baptisée ‘Goedendag’, d’après une arme redoutable utilisée pendant cette bataille.
Au cours de ses études, le brasseur, alors amateur, se retrouva à travailler au Laboratoire de Malterie et de Brasserie de l'Université Catholique de Louvain. Durant 6 années, il fit des recherches poussées dans le domaine et eut un rôle de consultant dans le secteur brassicole. Pendant cette période, il commença également à rassembler du matériel de 2ème main pour, qui sait, un jour, commencer sa propre brasserie. Il suivit également un cours de soudure. En 2009, la première soudure est réalisée et marque le début de la construction des cuves de brassage et de l'installation. Tout le matériel collecté les dernières années fut alors littéralement soudé ensemble pour former une nouvelle installation brassicole. Ces pièces avaient souvent déjà une histoire provenant des brasseries précédentes. La construction de la brasserie et de l'installation aura finalement duré 3 ans. Cette salle de brassage unique peut brasser 3 brassins de 15 Hl par jour.